labro

J'aime bien l'écriture de Philippe Labro. Et j'attendais également beaucoup de ce livre, car je connais très mal la guerre d'Algérie (joyeusement évincée des livres d'histoire, du moins pour ceux de ma génération !).

Malheureusement grosse déception sur tous les fronts :

- le style est fluide et agréable dans la première partie, mais le passage répété du "je" au "il" en fonction des chapitres rend la seconde partie laborieuse à lire (de même que les flash-backs sur l'Amérique, qui coupent l'histoire et font perdre le fil)

- et je n'ai toujours rien compris à la guerre d'Algérie...